Something Secret
Le forum Something Secret vous souhaite la bienvenue sur sa page d'accueil! :D
Nous vous invitons chaleureusement à nous rejoindre et vous inscrire!heart heart



Forum officiel du minna! project et sur le Japon en général (Culture, Langue, JMusic (Hello! Project & TNX), Manga, Cinéma...)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesCarte du MondeConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Ven 12 Jan - 15:59

Prologue


Je m’appelle Jordan. Jordan Mckinley. Je suis américain, j’ai 17 ans. Physiquement je n’ai rien de particulier. Je suis de race blanche, pas très grand mais pas petit non plus. Je ne porte pas de lunette et je n’ai pas plus d’acné que les autres. Je ne suis pas un sportif, mais je ne suis pas un ramollo non plus. Je ne suis ni un cancre ni un surdoué, disons que je me débrouille. En gros, je suis un mec comme un autre.
Alors dites moi, pourquoi est-ce qu’on se moque de moi ? Pourquoi suis-je devenu la tête de turc de tous ces mecs ? Oh ils ne sont pas tant que ça, mais moi je suis seul. Et puis je ne peux rien dire, ce sont les « stars » ! Tout le monde au lycée veut leur ressembler. Les filles sont en adoration devant eux. Ils me foutent les boules ces types.

Je m’appelle Samuel Heljohn. Je suis américain, j’ai 17 ans. Je suis comme mon ami Jordan, un mec comme un autre. Et comme lui, je vais à l’Eglise tous les dimanches avant d’aller dégomer une bonne douzaine de terroristes avant le repas. Sur mon ordi. On passe notre temps dans les salles de jeu, un flingue en plastique à la main pour buter un Rambo en débardeur sur l’écran. On superpose le visage du type qu’on hait sur lui et le tour est joué. De là à ce qu’on prenne vraiment les armes, il n’y a qu’un pas, vous ne pensez pas ?
Allez, ne jouez pas les hypocrites. Combien d’entre vous oseront prétendre qu’ils n’ont jamais imaginé tuer le gars qui leur prenait grave la tête, ce con de professeur qui vous a collé un C alors que votre devoir selon vos potes méritait un A ? Les adultes assassinent en pensée l’abruti de motard qui leur colle une amende pour excès de vitesse, on maudit sa voisine et son foutu clebs qui aboie toute la nuit, on sort des « J’vais te buter » à tout bout de champ. Et bien allez-y. Faite-le. Lâchez vous. Ca vous fera du bien. Moi ? Mais moi je l’ai fait.

Samuel est le premier à avoir eu l’idée, alors qu’on jouait tous les deux en réseau. On faisait équipe contre les nord coréens.
- Et si on le faisait pour de vrai ?
Moi, j’ai cru qu’il déconnait. J’ai ris, comme un con. Puis on en a pas reparlé. Jusqu’à ce fameux jour où la bande à Mick m’a charrié sur mes pompes. Qu’est ce qu’ils en avaient à foutre que je porte des Puma au lieu des dernières Nike ? Rien qu’un prétexte, encore une fois. Ca aurait pas été ça, ils auraient trouvé comme excuse la couleur de mon pull.
Ils m’ont frappé devant tout le monde. Et ce « tout le monde » a rit. Parce qu’ils n’étaient pas les victimes. Même ceux qui l’étaient d’habitude riaient. Ils ne seraient pas intervenus, non. Trop d’emmerdes. Pas les tripes. Et là j’ai vu Samuel. Il me souriait, une arme en plastique dans la main. Et je l’ai entendu, encore.
- Et si on le faisait pour de vrai ?

On n’est pas plus dérangé qu’un autre lorsqu’on y pense. Bon ok on s’est procuré des armes comme les trois quarts des gens qui vivent aux States. Eh mais c’est dans le second amendement mec ! Dieu a dit : « Tu ne tueras point ». Mais le président, lui, dit « Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé. » Et entre nous, à quoi ça sert de posséder une arme si c’est pour pas s’en servir ? Tu piges ? Alors, tu vois bien…
Quand je pense qu’on se prétend fervents admirateurs de Dieu. Quelle salade. Quelle connerie. Comme pour les guerres de religion là. Ah pour montrer l’exemple ils sont fort les catho. Vivez humble et nous à côté on se construit le Vatican tout en or.
Dans un monde aussi pourri depuis sa création, je ne vois plus rien qui puisse nous choquer. Alors arrêtez de faire les marioles, de condamner nos actes. Parce que nous ne sommes que l’incarnation de vos pulsions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enetari
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Masculin
Nombre de messages : 1400
Age : 34
Localisation : devant Fruits Basket
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Mar 16 Jan - 0:03

Ca change de d'habitude ^^ Incroyable la facilité que tu as de parler de personnes différentes comme ça on s'y croirait c'est vraiment bien écrit. Tout à fait le style qu'on attend dans une histoire comme celle là
Bravo !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kurorin
Cat's Attitude
Cat's Attitude


Masculin
Nombre de messages : 370
Age : 26
Localisation : Nice, France
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Mar 16 Jan - 0:09

woa celle la alors ...xD je veut la suite siteplai mademoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/nik0ukun
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Mar 16 Jan - 0:58

Merci d'avoir commencé ^^C'est une nouvelle très courte, sept chapitres, mais j'ai eu beaucoup de mal à la rédiger. C'est pas évident de se mettre dans la peau d'ados dérangés...

Chapitre Premier : Normal


Dans une petite ville tranquille des Etats-Unis, ce grand et beau pays qui peut se vanter d’être la première puissance au monde, mais également le premier fournisseur en armes et dictateurs en tout genre, vivent deux adolescents. Comment les qualifier ? Normaux, oui c’est bien le mot. En pleine période de révolte, comme pour tout bon adolescent qui se respecte, amoureux du hard rock et des films d’horreur qu’ils regardent en hurlant de rire, le saladier empli de pop corn sur la table devant eux et la canette de bière à la main.
La famille ? Un papa qui part bosser à 6 heure du matin et qui rentre à 8 heure du soir, une maman toujours devant les fourneaux, un petit frère ou une petite sœur un peu trop bavards. Normal. Tout est parfaitement normal. Et c’est ça le plus dérangeant au final. Car si ces adolescents avaient vécu dans la pauvreté, dans la haine, battus par leurs parents, voleurs de superette, braqueurs de bagnole, au moins on aurait pu leur trouver une excuse. Et non, bad luck, il s'agit que de deux gosses américains moyens, comme vos enfants mesdames et messieurs.
Ah j’oubliais, le narrateur, c’est moi, Samuel. Parce que je suis le détonateur de toute cette histoire. Bien sûr, il a bien fallu quelqu’un pour appuyer sur le bouton. Ce quelqu’un, c’est le monde entier.

Journée encore normale de cours. Je retrouve Jordan en cours de maths et on s’emmerde pendant une heure. Normal. Puis vient le cours d’histoire. Vous connaissez la chanson « Mon beau sapin, roi des forêts » ? C’est quasiment la même connerie sauf que cette fois ci vous chantez « Mon beau pays, roi du monde ». Et allez, remix du Titanic. Il ne nous reste plus qu’à couler.
11h30, à la bouffe ! Normalement dégueu. Puis les emmerdes, les « VIP » s’invitent à notre humble table. Ils jouent avec nous, piquent nos desserts, renversent un verre d’eau sur Jordan qui s’écrase. Il s’écrase et dans sa tête il les bute. Je peux le voir, ce petit nuage comme dans les dessins animés, cette bulle qui symbolise ses pensées. Cette bulle blanche qui se teinte peu à peu de rouge… Mais je ne m’inquiète pas, son rêve deviendra bientôt réalité.
Cet après-midi, on a rendez-vous avec un pote, 20 ans. Il est un fier militant de la NRA. National Rifle Association, cette fameuse « entreprise » qui vénère les armes comme une dépressive vénèrera la lame de rasoir qui va lui trancher les veines. On s’est connu dans une salle de jeu et on lui a dit qu’on adooooorait les armes. Mais qu’on avait pas l’âge d’en avoir une. C’est vraiment con ! Nous fervents nationalistes, fervents patriotes, qui voulons défendre notre patrie ! Comme c’est dommage. Emu devant tant de dévotion pour l’Amérique, il nous apprend depuis à tirer.
Oui, l’Amérique. Parce que les States, c’est pas que les States. Non, c’est… l’Amérique. Et j’irais même plus loin ! Les States, c’est… l’Univers. Je tuerai pour mon pays, pardon pour mon Univers.

Vous avez vu à quel point c’est facile ? Pitoyable. Mais bon, c’est normal. Affreusement normal. Je suis cynique ? C’est normal. Des gosses meurent de faim ? Normal. Demain je vais me lever, empoigner mon arme et tuer tous les gens de ma classe. Normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kurorin
Cat's Attitude
Cat's Attitude


Masculin
Nombre de messages : 370
Age : 26
Localisation : Nice, France
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Mar 16 Jan - 20:47

>.< on reconnai la ton talent :59: aléxiel encore encore!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/nik0ukun
enetari
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Masculin
Nombre de messages : 1400
Age : 34
Localisation : devant Fruits Basket
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Mer 17 Jan - 22:39

c'est vraiment bien écrit ^^ bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piou-chan
Chat Bavard
Chat Bavard


Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 25
Localisation : Devant mon petit ordinateur d'amour
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Mer 13 Juin - 21:41

C'est vraiment trop bien écrit Sérieux!!
Bravo^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator


Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Ven 15 Juin - 2:41

Dommage qu'elle ne vienne plus sur le fofo pour lire tes compliments ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Lun 18 Juin - 13:00

Merci Piou chan. Je sais, je n'ai posté qu'un chapitre de cette nouvelle qui en fait... euh ... *compte sur ses doigts, ex L* 7!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Lun 18 Juin - 13:27

Chapitre deux : Tu ne tueras point.

Demain est le grand jour. Je stress. Ce n’est pas la peur de mourir. Non, mourir… On y passe tous de toute façon. Alors autant choisir sa mort. Je stress comme avant un contrôle. J’ai peur d’avoir une sale note. De tirer à côté. De me faire engueuler par Samuel.
Ce soir, avant de me coucher, je relis la Bible. Oui, si il n’y a pas un exemplaire de la Bible dans un foyer, c’est pas un foyer. En tout cas c’est ce que dit ma mère.
« Tu ne tueras point » Exode 20.1-17
Moi ce que j’en dis, c’est qu’il a oublié un commandement Dieu, entre le « T’as obligation de me vénérer connard » et le « Tutut, l’adultère c’est pô bien ». « Tes semblables tu respecteras », ou alors « Des fringues de ton camarade tu ne te moqueras point »

Un CD de Rage Against the Machine dans le lecteur et me voilà parti. Vous connaissez la chanson « Killing in the name of » ? Je crois que ça parle du KKK. Des gens qui tuent les noirs. Parce qu’ils sont noirs. Moi ce qui m’inspire, c’est le titre. Demain je vais tuer au nom de qui ? De moi ? De Dieu ? De tous les ados martyrisés ? C’est con, c’est tellement con que je me marre.
On fera une enquête sur moi. On verra que j’étais un ado comme un autre. Mes ennemis de hier se prétexteront mes meilleurs amis. « On ne comprends pas pourquoi il a fait ça, c’était un bon pote. » Ma mère dira « C’était un bon garçon, jamais il n’aurait pu… » et elle s’effondrera en larmes en songeant que la dernière chose qu’elle m’aura dit avant que je parte le jour H, c’est « Ce soir tu penseras à sortir les poubelles ».
Et puis après les parents craindront leur gosses. Ceux qui se foutent de la gueule du premier de la classe ou du binoclard de service se la fermeront. Car ils se souviendront de moi, de Samuel. Et qu’ils auront peur. On va devenir un exemple.

Ah ouais, faut aussi que j’aille faire un tour sur mon blog avant. Le fond est noir et couvert de crânes. Chaque article est ornée d’une petite image de faux. J’y poste des poèmes, principalement. Vous voulez en lire un ? Ils n’ont rien d’exceptionnel, je ne suis pas le seul à en écrire. J’y parle de la mort, de la mort et encore de la mort. Je me souviens que ma mère est tombée sur un une fois. Elle m’a dit que c’était pas mal du tout. Attendez un peu, si je me rappelle c’était celui là
Une rose noire
Pour un linceul,
Une bougie dans un crâne
Symbolise le deuil.
Ceux qui se sont moqués
Périront de ma haine
Périront au bûcher,
Crevez
Car c’est ce que je souhaite.
Dans les larmes de sang
La Mort vous attend.

Ouais j’avais eu quelques commentaires sympas pour celui-là. Genre « T’as bien raison, ils ont qu’à crever » ou « Moi aussi y a des mecs qui me gonflent au lycée, en tout cas super ton poème, à 100% d’acc avec toi ». Des gars comme moi qui disent rien dans la vie, qu’on prend pour des garçons bien gentils, et qui se lâchent une fois sur le net. Moi je vous dis, si les parents avaient idée de ce qu’on dit dans leur dos, couvert par un pseudo, ils ne nous considéreraient plus du même œil. Et même, on pourrait très bien se faire attraper par les flics. On laisse tellement d’indices derrière nous, c’est dommage qu’ils ne s’en rendent pas compte. Ca me donne idée, je vais leur laisser un dernier message. « Bad Luck », comme dirait Samuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Lun 18 Juin - 13:27

Chapitre trois : J’aurais pu être épargné.

Salut, moi c’est Cassidy, Cassi pour les amis. J’ai 15 ans, je suis en neuvième. Ma passion à moi, c’est l’histoire. L’histoire des guerres plus précisément. Je trouve ça passionnant ! Par exemple, savez vous que Francisco Pizarro profita de l’affaiblissement du peuple Inca à la suite d’une guerre civile pour asservir ces fiers guerriers ? Tous les jours je me rends à la bibliothèque pour mes recherches, lorsque j’ai fini les cours. Aujourd’hui les Incas, demain la guerre de Sécession. Et qui sait, peut-être je vais trouver un remède à ce fléau ! Ne dit-on pas d’apprendre par ses erreurs ou un truc dans le genre ?
Il est 11h et j’ai déjà fini les cours. Mais je ne rentre pas tout de suite. Parce que j’ai mes recherches à faire. Pour mon rêve, même si je sais qu’il parait stupide. Et alors ? L’avenir appartient aux poètes et aux rêveurs !
Cassidy, 15 ans. Si elle avait vécu, elle serait devenu une diplomate renommée et ambassadrice au Moyen Orient et aurait pu éviter le conflit qui ravagera l’Irak pour la troisième fois.

Je m’appelle William et j’ai 17 ans. Les profs m’aiment bien même si je passe mon temps à pioncer en cours. Faut dire, au moins je fous pas le bordel. Et je rattrape après. Mon surnom, c’est « Casanova ». Les filles me trouvent cool. Moi je m’en plains pas sérieux. Si ça se trouve dans cinq ans je serais obèse alors autant en profiter !
Je suis pas un gros dur moi. J’écoute du classique parfois avec mes parents. C’est vrai, je joue à Metal Gear en même temps, donc le bruit des mitraillettes couvre un peu la musique. Mais c’est sympa quand même. Bon à petite dose ! Dans un an, je m’engage dans l’armée selon les plans de mon paternel. Moi je me verrais plus me faire une petite virée sur les routes, avec une Harley. La route 66. Ouais, ça c’est cool.
11 h, mes potes proposent qu’on sorte fumer un joint. Mais je peux pas, j’ai rendez-vous avec Helen devant la salle de musique. Attendez, Helen c’est la plus belle meuf du lycée. J’ai trop de la chance, sérieux !
William, 17 ans. S’il était sorti du lycée à ce moment, et s’il avait vécu plus que deux minutes encore, il ne serait pas devenu obèse comme il le craignait. Il aurait épousé Helen, il se serait acheté une Harley et aurait ouvert un magasin de moto. Son père aurait été fier de lui, et il n’aurait jamais fait parti de l’armée.

Mon nom ? Elvis. On se moque assez de moi à cause de ça. Mes vieux sont fous d’Elvis Presley. Du King. Celui qui gâche ma vie. Pour Noël, devinez quoi ? J’ai reçu des chaussures bleues. De Suède. Mais moi, je n’aime pas Elvis Presley. Je déteste la musique. Et pour me sortir de cet enfer, j’ai que deux choix : la fugue ou le suicide.
La psychologue scolaire dit que je suis un cas intéressant. C’est clair, c’est pas tous les jours qu’on voit un gamin qui hait ses parents car par leur faute ses « camarades » lui foutent la tête dans les toilettes. Je suis renfermé parait-il. Parler me ferait du bien. Mais j’arrive pas. Je tiens un journal mais j’en parle à personne, on me traiterait de fillette.
Sinon, je dessine. La seule chose que je fais bien. Je suis mou, ralenti du cerveau, débile et moche. Il fallait bien que j’ai un talent. Mon rêve, c’est de devenir dessinateur professionnel. J’ai déjà une idée de comic : ça se passe dans un lycée et y a un élève que tout le monde méprise. Mais un jour il gagne le pouvoir de lire dans les pensées et donc il sait tout sur tout le monde.
Je me sentais malade ce matin, j’ai bien failli ne pas venir. Mais c’est pas facile de rattraper les cours. Et puis Mme Smith m’attend aujourd’hui pour m’aider à améliorer ma perspective.11h, l’heure de mon cours privé de dessin.
Elvis, 15 ans. S’il n’avait pas eu cours privé, il aurait fini les cours. Deux semaines plus tard, il aurait fini par craquer et dire à ses parents leurs quatre vérités. Ceux-ci se seraient calmés sur The King pour enfin se consacrer à leur fils. Puis il serait devenu illustrateur, aurait fini par rencontrer Lesley, une gentille fille.

Ces trois adolescents n’auraient pas du être là. Ils n’auraient pas du mourir. Personne n’aurait du mourir. Alors pourquoi ? Vous qui avez la chance de pouvoir lire ces lignes, pouvez vous me le dire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Lun 18 Juin - 13:28

Chapitre quatre : Ne cherchez pas d’explications


Il est né le divin enfant, massacrons-le allègrement.

Sang, hémoglobine, cris de terreur ou de supplications. Aucune pitié.

Qu’est ce qu’il y a. Vous voulez en savoir plus ? Vous voulez savoir comment j’ai pu tuer ces pauvres enfants qui ne m’avaient rien fait ? Je vous dégoûte mais vous voulez tous les détails ? Très bien.
On s’est retrouvé vers 11h avec Jordan. On porte de longs manteaux noirs pour cacher nos joujoux. Premier type qu’on a descendu ? Le flic de garde. Parce qu’on aimerait être peinard un maximum. Une balle logée dans la nuque. Il avait deux enfants, un chien et un poisson rouge. Rideau sur sa pauvre vie minable.
Mon premier meurtre, complètement gratuit. Qu’est ce que vous y aller chercher un symbole ? Si je vous le dis, to-ta-le-ment gratuit. Mais non, c’est pas parce que je bute un flic que je hais les flics putain ! Merde, faut arrêter la psychologie à la con !
Ce que j’aime avec les M16, c’est qu’on peut à la fois tirer coup par coup et la rafale. La précision contre le travail en gros. La qualité contre la quantité.
On passe devant la salle de musique, deux victimes. Là, les élèves dans les classes et les couloirs ont capté qu’une personne armée se trouve dans l’établissement. La panique commence, ainsi que la traque. C’est bien plus amusant comme ça. Un mec est sorti de la salle de dessin, les yeux ronds comme des billes. Un coup dans le corps, il tombe. Un coup dans la tête, il crève. Tchao mec.
On est rentré dans une classe, vide. Il nous reste la bibliothèque pas loin. On s’y dirige d’un pas tranquille. Voyez, on a pas les jetons. On abat tous ceux qui se pointent sous notre canon.
Des élèves sortent de la bibliothèque alors qu’on veut y rentrer. Les premiers y passent, les autres se cassent à l’intérieur se planquer parmi les bouquins. Salut miss, intéressant Les Voyages de Gulliver ?

Bilan jusque maintenant : 6 morts, 35 blessés.

------------------------------
Oh mon dieu ! Oh mon dieu ! Des hommes armés sont entrés dans la bibliothèque ! Papa, décroche ! Vite !
- Allo ?
- Papa c’est moi ! Je … Y a eu des tirs et… Du sang, j’ai vu du sang sur le sol ! S’il te plait, viens me chercher !
- Calme-toi Cassi, je ne comprends rien à ce que tu racontes ! Où est-ce qu’il y a eu des tirs ?
- A la bi… au lycée ! Je les ai vu, ce sont deux gars du lycée, et ils tuent tout le monde ! Par pitié papa, viens me chercher !
- Eh toi là bas ! Qu’est ce que tu fais ?! Merde, Samuel !
Ils m’ont vu ! J’entends la voix de mon père dans le combiné, qui m’appelle. Je ne veux pas, je ne veux pas mourir ! Je…
- Cassi ?! Cassi, réponds ! CASSI !!
Tût, tût, tût…


------------------------
Bilan jusque maintenant : 8 morts, 35 blessés. It’s a bad day for you, my friends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piou-chan
Chat Bavard
Chat Bavard


Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 25
Localisation : Devant mon petit ordinateur d'amour
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Lun 18 Juin - 19:48

Vraiment je trouve que c'est des jolies nouvelles tu devrais continuer comme sa!!Personellement j'aime aussi écrire mais ce que j'écris n'arrive pas à la cheville de ce que toi t'écris!!Encore Bravooooooo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Lun 18 Juin - 22:51

Attention aux compliments, j'ai les chevilles qui enflent XD non mais j'écris beaucoup aussi, je compte faire écrivain plus tard. Je finis de poster cette nouvelle, différente de ce que j'écris d'hab quand même, et je passe à autre chose si tu veux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Lun 18 Juin - 22:52

Chapitre cinq : Pour la bande à Mick

Finalement, c’est si simple de tuer. Une fois que t’es pris dans le truc, c’est comme une drogue. Y a toute cette histoire d’adrénaline qui vous monte au cerveau et tout. Tant que vous avez une arme à la main, vous êtes le maître. C’est comme à la chasse, sauf que le gibier est un être humain. Samuel encore plus que moi semble au bord de l’extase.


Pourquoi moi ? Je vous en prie, ne me tuez pas ! Je ne vous ai jamais fait de mal ! POURQUOI MOI ?!


Lorsqu’ils me supplient, j’hésite. Surtout si je connais la personne. Mais Samuel est toujours derrière moi pour finir le travail. Moi ceux que je cherche, c’est la bande à Mick. C’est pour eux que j’ai pris les armes. Mais ça m’étonnerait qu’ils soient à la bibli, ils doivent pas savoir lire ces blaireaux. Alors on vide les lieux, laissant derrière nous une dizaine de cadavres. Y en a qui sans doute se sont mieux cachés que les autres. Ils en apprécieront que mieux la vie.
Prochaine étape, la cafétéria. Putain c’est pitoyable, ils se sont tous cachés sous les tables au lieu de s’enfuir. Ils nous laissent même recharger tranquillement, sans bouger un muscle. Peut-être qu’ils s’imaginent que s’ils retiennent leur respiration, ils deviendront invisible.
Alors, la bande à Mick. Les voilà, tout au fond. Ah là ils font moins les cons. Ca vous impressionne un simple flingue ? Peut-être le M16 alors. Le vieux truc classique quoi. Vous ne vous foutez pas de ma gueule aujourd’hui ?
J’ai déjà vu une vidéo très amusante. C’est des gars, alignés contre un mur comme vous. Et en face il y a deux types, armés. Ces deux types lèvent lentement leurs armes, sourds aux supplications de leurs futurs victimes. Et un à un, ils butent les types. Et vous savez quoi ? C’est le film de ma vie les gars, le film de votre mort.
C’est fini. Ils sont morts. Enfin, agonisants pour certains. Je sais qu’ils s’en sortiront pas, et ça me suffit. Je l’ai, ma revanche, bande de cons.
Lorsque je dis que c’est fini, c’est pas tout à fait vrai. The end n’est pas pour tout de suite. Pas tant qu’il me restera des balles à tirer.
Les flics ne doivent plus être très loin maintenant. Encore qu’ils auront mis du temps à se pointer. Ils vont certainement tenter une entrée.
Il reste près de 400 élèves. Bilan jusqu’à maintenant : 15 morts, 47 blessés. C’est pas encore mon meilleur score. Car ceci n’est qu’un jeu, pour moi. Mais ça, vous l’aviez déjà deviné je pense.


La fusillade a commencé vers 11h. A 11h10, Jordan et Samuel entraient dans la bibliothèque. Ils y passèrent près de 10 minutes avant de rejoindre la cafétéria. Un quart d’heure avant qu’ils ne se décident à changer d’endroit. Il est 11h35, et les forces de police ne sont toujours pas là, bien que le commissariat soit submergé d’appels. Enfin, à 11h38, la première voiture apparaît. Deux policiers armés en sortent et se placent en position derrière le véhicule, arme au poing, visant la porte d’entrée de l’établissement. 11h40, Samuel et Jordan entrent dans la salle des profs où ils commettent un carnage. La salle des profs est située à six mètres de l’entrée du lycée. Le massacre aurait pu être évité. Mais les policiers n’ont pas le cran d’entrer, préférant écouter les bruits de tir de l’endroit où ils sont postés. Leur excuse ? Ils attendent les renforts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Lun 18 Juin - 22:52

Chapitre six : Fin

Tout ceci… n’est qu’une grande partie de cache cache ! Tout à fait. Le but du jeu c’est pas de se faire trouver si on veut pas crever. Mais y en a toujours pour ne pas respecter les règles ! Par exemple, monsieur Harford. Il courait dans le couloir pour prévenir tout le monde et que pour les gens se cachent de nous. Mais ce n’est pas la règle, non ! Vous devez vous cacher pour tenter de sauver votre peau. Enfin trop tard, vous êtes éliminé du jeu pour avoir fait preuve d’humanité. Merci d’avoir participé et au revoir. Enfin. Adieu.
Booon ! Où en est-on au final ? C’est qu’il m’a fait perdre le fil ce con ! Oui je proposais de faire un petit tour dans une salle de classe. Jordan, tu t’occupes du premier rang. Moi, je vais chercher nos participants…

Faites qu’ils ne me trouvent pas. Faites que je reste en vie. Je vous en prie, ô seigneur tout puissant, sauvez moi, moi qui prie chaque jour pour vous. Je crois en vous, Seigneur.
- Bouh.

Mais que vois-je ? Dans cette armoire se cachait notre cher Terryl Doom ! Viens un peu à la lumière que je te voie mieux. Et arrête de chialer comme un mome. De toute façon tu vas y passer aussi. Tu vois, il suffit que je colle le canon du M16 sur ton front.

Et après le cache cache avec les élèves, après avoir exécuté une bande d’abrutis, un gamin qui ne m’avait strictement rien fait, une fillette de 14 ans et j’en passe et des meilleurs, je commence à en avoir marre. Ca ne m’amuse plus. Y a plus personne dans le bahut, ou alors ils se planquent vraiment bien ! J’aimerais avoir une bombe pour tout faire sauter. Fuit, plus de lycée. Plus d’élèves. Plus de dirlo, de profs, de psychologue scolaire de mes…
Maintenant, on a entamé une nouvelle partie, avec les flics cette fois. Ils nous somment de nous rendre. Tu entends Jordan ? Nous sommes sommés ! Par une bande de lâches bien plus nombreux que nous mais tellement morts de trouille qu’ils laissent des gamins se faire massacrer sans rien faire ! Ah mais c’est vrai, c’est normal. Et je te parie qu’ils veulent nous prendre en vie ces salauds ! Je vois déjà le truc, LA question : « Pourquoi ? ».
Je sais pas pourquoi. J’avais envie. Marre de cette vie de merde. J’ai libéré ces gens de cette terre pourrie en les butant d’une balle dans la tête ou dans la nuque. Voilà ma réponse, voilà mes raisons. Et si ça vous satisfait pas, allez vous faire foutre. Comme disent les vieux « C’est comme ça et pas autrement »
Avant de mourir, j’aimerais tout de même remercier le mec de la NRA. T’es un type bien pour avoir fourni des armes à des ados tueurs en puissance. T’es photogénique j’espère. Car d’ici demain, un grand débat sera lancé sur « Les armes à feu : Pourquoi est-il si facile de s’en procurer ? ». Et si non, alors d’autres crétins dans notre genre nous imiteront. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que ces enfoirés, le cul vissé dans leur fauteuil tout là haut, se décident enfin à bouger avant qu’il n’y ait plus un seul élève en vie, plus un seul établissement intact.
C’est tout ce que j’avais à dire. Jordan, mon vieux Jordan, je suis désolé de te l’annoncer mais tu dois mourir. Je te rejoindrai juste après, juste le temps de poser le canon du flingue sur ma tempe et d’appuyer sur la détente. Jamais ils ne sauront POURQUOI. Et jamais ils ne sauront qu’il n’y avait aucune raison.


12h02, deux coups de feu retentissent. Une dernière fois, l’écho de la mort parvient jusqu’aux oreilles des survivants effondrés. Bilan total : 28 morts, plus d’une centaine de blessés. Et plus de 400 vies brisées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Lun 18 Juin - 22:54

Chapitre sept : Témoignage.

Je m’appelle Tom et j’aimerais aujourd’hui témoigner sur ce qu’il s’est passé dans mon lycée. J’étais là le jour où c’est arrivé. Enfin, j’aurais du être là.
11h, je sors du lycée. Là je me rends compte que j’ai oublié mon classeur de grammaire dans mon casier. Alors que je m’apprête à y retourner, je croise Jordan Mckinley.
- Où est ce que tu vas ? Me demande-t-il brusquement.
Je suis surpris de sa réaction, lui qui d’habitude est si calme, si réservé.
- J’ai oublié mon classeur pour l’interro de demain alors je vais le chercher.
Il regarde tout autour de lui, l’air inquiet. Puis il voit son copain là, Samuel, qui se ramène. Je n’aime pas vraiment ce type, Samuel. Il me donne toujours l’impression qu’il méprise la terre entière et qu’il ne sera satisfait que le jour où nous serons tous morts et enterrés.
- Tu vas retourner à l’intérieur, me dit Jordan en me regardant à nouveau.
- Bah ouais, je réponds de plus en plus paumé. Pourquoi ?
- Parce que… tu ferais mieux de rentrer chez toi, nan ? Je t’apporterai ton classeur dans l’aprèm si tu veux.
Le ton qu’il emploie me fout les jetons. J’ai l’horrible pressentiment qu’il faut que je fasse ce qu’il me dit. Où peut-être est-ce à cause du regard de Samuel. Fou. Inhumain. J’attends pas une seconde de plus pour me barrer. Tant pis pour l’interro.
Quelques minutes plus tard, j’entends des bruits venir du lycée. Je ne suis encore qu’à quelques mètres de là. Et je vois des gens qui sortent en courant, en hurlant et en pleurant.
Il faudra que j’attende une demi heure pour apprendre ce qu’il s’est réellement passé, et pour comprendre que Jordan m’a sauvé la vie. Pourquoi ? C’est étrange de se poser cette question, sachant que c’est ce qu’ont du demander ceux qui se sont fait tués aujourd’hui.
Je suis resté sur place. Il fallait que je sache. Comme dans un rêve, j’ai vu les forces de police qui encerclaient le bâtiment, des caméras pousser un peu partout, des parents en larmes qui attendaient des nouvelles de leurs enfants et des enfants sous le choc dont certains étaient couverts de sang. Une fille pleurait dans les bras de sa meilleure amie, touchée à la jambe. Un autre apprenait par un médecin qu’il ne pourrait plus jamais marcher de sa vie car il avait été touché au mauvais endroit. J’ai entendu un père de famille hurler sur les policiers, hystérique, en disant que sa fille l’avait appelé, qu’elle était à l’intérieur, qu’il y avait eu un coup de feu. J’ai vu les journalistes à l’œil avide se jeter sur chaque nouvelle victime qui avait eu la chance de s’échapper. J’ai vu les policiers restés en faction sans rien faire.
Vers 12h, les coups de feu s’arrêtent. Il faudra attendre encore un quart d’heure avant que nos soi disant gardiens de la paix se décident à entrer. Plus dix minutes pour que le verdict tombe : Jordan et Samuel sont morts. Ils se sont suicidés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enetari
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Masculin
Nombre de messages : 1400
Age : 34
Localisation : devant Fruits Basket
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Sam 23 Juin - 14:20

super la suite merci Alexiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poncho
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥


Féminin
Nombre de messages : 3789
Age : 25
Localisation : Sous le soleil brulant du pérou avec son sombrero au milieu des cactus
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Jeu 19 Juil - 16:36

J'ai lu la première partie et je dois dire que j'ai accroché !
Dis Alexiel, ça t'intéresserait qu'on mette ton histoire dans le S2 mag ? Soit partie par partie ou plusieurs en même temps on vera ;)
Sinon tu compte encore faire une suite ? Parce que j'ai vu chapitre 6 : fin pi après y'a une suite.... c'est un autre livre ? XD bon je ferai mieux d'aller lire la suite
*pars lire*

édit : ah non j'viens de lire que c'est fini *baf* *eject dans la galaxie*
édit 2 : wah ! mé vraiment elle est trop bien écrite ton histoire j'en reviens pas *boom* c'est sûr tu deviendras écrivaine si c'est vrament ce que tu veux faire!

je sais pas si ça t'intéresse mais je fais parti d'une assos de jeunes dessinateurs/scénaristes/graphistes/écrivain.... tout ce que tu veux Mdr
et on commence à publier des trucks, si tu voudrais publier tu peux nous contacter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Jeu 19 Juil - 19:19

Déjà merci ><
Oo Ca a l'air super intéressant ce que tu proposes >< tu pourrais m'expliquer ça plus en détails?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poncho
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥


Féminin
Nombre de messages : 3789
Age : 25
Localisation : Sous le soleil brulant du pérou avec son sombrero au milieu des cactus
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Jeu 19 Juil - 20:58

Quelle partie ? pour le mag ou l'assos ? xD *sors*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Ven 20 Juil - 18:17

Les deux XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poncho
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥


Féminin
Nombre de messages : 3789
Age : 25
Localisation : Sous le soleil brulant du pérou avec son sombrero au milieu des cactus
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Ven 20 Juil - 18:58

Eh ben je suis en train de reprendre les rennes du Something Magazine et je cherchais quoi mettre dedans quand je suis tombée sur ton histoire qui m'a trop plue ! Et alors je me demande si tu serais d'accord qu'on la mette dedans ?

Pour mon assos ... voilà le lien http://z-art.bbgraph.com/
on a déjà fait plusieurs expositions et on a une boutique en ligne
Si tu y addhèrais on pourrait mettre tes histoires sur la boutique, même que je suis sûre qu'on pourrait te faire des illustrations ;) et vendre des ptits livres voilà cagoule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel
Un CAT's venu d'ailleurs...
Un CAT's venu d'ailleurs...


Féminin
Nombre de messages : 1691
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Sam 21 Juil - 19:18

Chuis ok pour le something, et là je visite le forum voir s'il peut m'intéresser ^^merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poncho
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥


Féminin
Nombre de messages : 3789
Age : 25
Localisation : Sous le soleil brulant du pérou avec son sombrero au milieu des cactus
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Sam 21 Juil - 21:07

Ué super ! Bon ben je pique ton super texte *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres   Aujourd'hui à 13:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle: Histoire de deux ados comme les autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ratafia, une histoire de pirates pas comme les autres!
» Deux freres siamois pas comme les autres
» 6 HISTOIRES DE FEES PAS COMME LES AUTRES de Christelle Chatel, Elsa Devernois, Claire Renaud et Juliette Vallery
» C'est l'histoire de deux jumeaux -
» Un vendredi pas comme les autres,... à St Claude.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Something Secret :: Le coin des Artistes... :: Ecrits en tout genre-
Sauter vers: