Something Secret
Le forum Something Secret vous souhaite la bienvenue sur sa page d'accueil! :D
Nous vous invitons chaleureusement à nous rejoindre et vous inscrire!heart heart



Forum officiel du minna! project et sur le Japon en général (Culture, Langue, JMusic (Hello! Project & TNX), Manga, Cinéma...)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesCarte du MondeConnexion

Partagez | 
 

 Miss Love Detective (écrits)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Quel est votre membre préféré??
Ai Wakamatsu?
44%
 44% [ 4 ]
Haruna Nakagawa?
56%
 56% [ 5 ]
Total des votes : 9
 

AuteurMessage
Roro
★Power Cat's ★
★Power Cat's ★
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2279
Age : 25
Localisation : Partie chercher mon coeur, vous ne l'auriez pas vu?
Date d'inscription : 17/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Jeu 1 Mar - 13:38

Waaaaaaahhhhh rijio va me manger *sors*
Mias non tu sais très bien que moi ausis je la lis ta fic espèece de patate artificielle va xDDDDD
C'est vrai qui y a quelques fois des fautes d'orthographe et parfois même de frappe xD m'enfin je peux parler moi >> mais j'ai trop la flemme de corriger ==" alors que y a pas de faute sur mon cahier *sors*
Bref, continue vite et bonne chance xD fait péter le diesel *sors*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Dim 4 Mar - 22:20

Voila la suite, je pense que je vais changer quelques détails (quand Rinko va au WC), si vous avez des conseils n'hésitez pas...

CHAPITRE DEUX



Pendant que Rinko préparait ses petites manigances en se rendant à la cafétéria, Ai et Junpei, moins aisés, s’étaient retrouvés dans le parc du lycée avec un ami, pour y manger leur repas préparé la matinée même.
Ai, toujours préoccupée par l’incident du début de journée, faisait part de ses inquiétudes à ses amis :
- Non mais je te jure ! Je suis restée plantée devant la salle de cours toute l’heure, sans pouvoir entrer en cours ! Tous les élèves qui passaient devant moi pour aller aux toilettes me regardaient bizarrement, j’avais trop honte !
- C’est pas normal qu’il te traite comme ça !
- Yuuki a raison, tu devrais en parler aux délégués, non ? Reprit Junpei.
- Attends tu te moques de moi ou quoi, la déléguée c’est Rinko, je préfère encore mourir que de lui demander de l’aide !
- Tu lui reproches quoi exactement à KANEYAMA ? Elle a l’air d’être apprécié à toute la classe non ?
- C’est vrai que t’étais pas avec nous à l’année dernière…On peut dire que t’as eu de la chance…Te fies pas aux apparences, elle a beau être la fille la plus populaire de l’école, elle ne doit son succès qu’à l’argent de ses parents…Du coup elle se croit tout permis…Le conseil que je peux te donner, c’est de tout faire pour la fuir, évite même indirectement de la côtoyer, tu vois l’année dernière, Ai a dû…
Ai stoppa net Junpei alors qu’il parlait, en se raclant la gorge. Elle n’eut pas à lui demander d’éviter d’en parler, il le comprit de lui même. Après un blanc dans la conversation, entre l’incompréhension de Yuuki, la gêne d’Ai, l’embarras de Junpei, celui-ci tenta de briser le froid qu’il avait lui-même installé, en relançant un nouveau sujet de discution.
- Sinon, t’as des nouvelles de Shunsuke ?
- Eeeuh non, pas vraiment, enfin si, je l’ai vu y a deux semaines, apparemment tout va bien, sa grand-mère se remet petit à petit , même si il lui arrive encore de sursauter quand le chat rentre sans prévenir…
Depuis le début du déjeuner, prit dans une discussion dont il ne connaissait ni les tenants, ni les aboutissants, Yuuki tenta cependant d’en placer une.
- Shunsuke, c’est le petit-fils de celle qui c’est faite enlever non ?
- Ouaip.
- Et puis c’est grâce à Ai que le coupable a été trouvé ! Enfin, les coupables, puisque c’était un couple…
- Oui, enfin c’est surtout grâce à mon père, car toute seule j’aurais rien pu faire…
- Allez sois pas trop modeste, je suis sûr que t’es super fière de ce que t’as fait, même si tu le montres pas, et puis grâce à toi de dangereux criminels ont été mis hors d’état de nuire…
- Mais bien sûr ! De dangereux criminels, n’importe quoi ! L’écoutes pas Yuuki, ils avaient prévus de partir dans le Sud pour se la couler douce avec l’argent qu’ils auraient gagnés…D’ailleurs, maintenant que Junpei en parle, leur procès n’a pas encore eu lieu, le jugement sera dans deux semaines, je me demande ce qu’il vont prendre, pour être accusés d’enlèvement et de séquestration…
- J’espère qu’ils prendront perpet’ ! reprit Junpei
- Non mais où t’as vu qu’on prenait perpet’ pour un enlèvement ?Tu t’es cru dans une série américaine ou quoi ?
- Tu sais, en parlant de séries, ton père, qui est inspecteur me rappelle une vieille série qui passait y a un bout de temps, avec un inspecteur qui résolvait plein de mystères…
- Mais oui ! Tu connais les aventures du sensible inspecteur YAMAMOTO ! Enfin quelqu’un qui en a entendu parlé dans ce foutu lycée !
- Ah, Yuuki, tu viens de toucher un point sensible, maintenant que t’en a parlé, elle va te baver sur l’épaule en te racontant toutes ses aventures ! Taquina Junpei.
- Mais qu’est-ce que tu racontes toi, tu ne sais rien de toute façon ! Répondit Ai en faisant la moue.
- D’après toi pourquoi tout le monde dit ne pas connaître cette série ? C’est tout simplement parce qu’on sait que tu va nous barber avec ça !
- QUOI ?! répètes ça pour voir ! Hurla-t-elle en lançant une petite pincée de riz sur le jeune homme.
- Ah ouais tu veux jouer à ça ?? C’est pas toi qui va gagner ! Riposta-t-il avec une plus grosse pincée de riz.
-Iyyyaaaaaa ! Mon uniforme ! attends un peu tu vas regretter d’avoir fait ça !
Et alors qu’ils commençaient à se lancer de la nourriture à la figure, Yuuki s’interposa. Faisant preuve de sagesse, il leur expliqua qu’ils n’étaient plus au collège pour jouer à ça. Et tandis que tous deux s’excusaient et se nettoyaient, il attendit qu’ils aient le dos tourné pour leur lancer une bonne poignée de riz bien collant, puis parti en courant.
- Regarde moi ce traître ! Tu va voir se que tu va voir Yuuki !! On va te bombarder la tronche ! Commença Junpei
- On va te laminer ! Continua Ai en se lançant à la poursuite du jeune homme.

Alors qu’à l’extérieur de l’établissement les trois compères se chamaillaient joyeusement, à la cafétéria, Rinko avait retrouvé à part Yuuya.
- T’en est où à propos de notre petit projet…Ca fait déjà un mois, à l’heure qui l’est, elle aurait déjà due être couverte de honte, avec comme réputation d’être la putain number one d’Iwaki…
- Ne dit-on pas que petit à petit l’oiseau fait son nid, ma chère.. ? Sois un peu patiente et ta requête sera comblée.
- Mmh…Tu devrais peut-être te dépêcher, car avec l’ardeur dont tu fais preuve, la pauvre petite aura eu le temps de se faire troncher par tout le lycée…Même par cet idiot de HOTEI…Tu imagines un peu ? Le souverain, qui se fait voler sa place par un de ses valets…
- Ne t’inquiètes pas pour ça, dis toi que c’est déjà fait…Elle est pour ainsi dire baisée d’avance…
- Tant mieux…Et puis tu vois, cela me plait plus d’être la récompense que le lot de consolation…Si tu vois ce que je veux dire…Continua-t-elle en se caressant la poitrine sous son uniforme du bout de l’index. Tu sais...Quand les choses ne tournent pas comme je le souhaite, ça m’irrite, et ça me donne des envies de…(Il y a des mineurs sur ce forum ><).. !
Yuuya sourit puis se passa au dos de la jeune fille pour lui masser les épaules.
- C’est vrai que tu est sacrément tendue Rinko…Dis-moi, tu pourrais peut-être me montrer un petit aperçu de…cette récompense…
- Oui ça pourrait être…Oh…Mais tu as des mains d’expert, dis-moi ! Tu vois, ce serait une excellente idée, mais…Je crois que notre jeune proie risquerais de s’impatienter en voyant le temps que tu mets pour lui ramener un pichet d’eau…Passe donc devant j’arrive tout de suite…
- Comme tu voudras…Mais si tu as besoin d’autres massages, mes mains expertes seront à ton entière disposition, comme le reste... Fit-il en partant, non sans jeter un dernier coup d’œil au buste de la demoiselle.

Et tandis que le jeune homme s’éloignait Rinko se dirigeait vers les toilettes pour dames toutes proches. Après s’être enfermée dans une des cabines en ayant pris d’abord soin de vérifier qu’elle était la seule dans la pièce, elle dévissa la partie supérieure de sa bague pour en déverser le contenu sur le couvercle des toilettes, qu’elle avait préalablement rabattu. C’est ensuite presque avec frénésie qu’elle aligna la poudre blanche qui s’en était échappée, en utilisant sa carte d’étudiante, pour ensuite la sniffer à l’aide d’une paille improvisée.
Une fois son affaire terminée, c’est sereinement qu’elle retourna finir le repas avec les autres.
- Bah alors, t’en a mis du temps, Rinko ! S’écria Haruna.
A cette remarque, la jeune fille se contenta de forcer un sourire en prenant place sur sa chaise, elle changea le cours de la discussion rapidement :
- Et si vendredi soir on se faisait une sortie en boîte.. ? Ca pourrait être sympa, non ?
- Super idée ! Moi je dis, c’est vraiment une chance de connaître la fille du directeur de la plus grande discothèque d’Iwaki !! Lança Haruna en riant.
- Oui enfin c’est pas vraiment le directeur…Le père de Rinko est dans l’immobilier, la discothèque, n’est que l’une des choses qu’il possède dans la ville… Corrigea Yuuya. Si tu veux, on pourrais y aller ensemble ; je t’emmènerais en moto, en prime je te ferais visiter quelques quartiers sympas !
- Mais quelle bonne idée ! Pourquoi ne viendrais-tu pas toi aussi ? Repris Rinko, en souriant à Shigeru.

Une fois le déjeuner terminé, les filles et les garçons se séparèrent pour chacun aller à leur vestiaires respectifs. Sur le trajet qui les y menait, Haruna monopolisait la conversation, ce qui avait le don d’exaspérer Rinko, d’autant plus irritée par le sujet de ses discutions qui tournaient pour la plupart autour de la mode, de Shibuya, et des souvenirs que la jeune tôkyôite y avait laissé. Cependant Rinko crue apercevoir une échappatoire à ce monologue qu’elle et ses deux suivantes devaient supporter.
- Je te jure Rinko, je crois bien que j’ai trop mangé, je sens que je vais exploser ! Dit alors Haruna dans un soupir. Je me sens lourde, mais lourde.. ! Et dire qu’on a sport là…
- Tu sais, c’est pas notre heure de sport qui va te faire perdre tout ce qu’on a mangé…Répondit sèchement Rinko.
- Ouais, mais toi t’es de la balle, t’as vu, tu manges et tu prends pas un gramme !
- Ne crois pas qu’avoir la ligne soit une chose innée : c’est pas en t’empiffrant que tu reste mince… Rinko s’arrêta brusquement, se tournant vers Haruna, puis reprit :
Ecoute, à l’heure qu’il est, ce qu’il faut c’est te débarrasser de tout ce que t’as englouti…
- Attends là Rinko de ne pense pas à aller te faire vomir.. ?
- Haruna, toutes les filles font ça…Dit-elle d’un ton moqueur. Il faut savoir ce que tu veux ; tu veux être plus mince, oui ou non ? Et puis ça ne peux pas te faire de mal avant le cours de sport…Tu te sentiras légère dans ton ventre, et par conséquent légère dans ta tête…Continua d’argumenter Rinko, qui tenait à rallier Haruna à son mode de vie. Elle continua :
Si tu veux éviter d’avoir de mauvaises surprises en montant sur la balance, c’est notamment comme ça que tu dois faire !
Haruna, elle, fronça légèrement les sourcils en signe d’hésitation, puis, reprit, embarrassée :
- Euh…nan, je crois pas que ce soit pour moi…
- D’accord. C’est toi qui vois… Rétorqua Rinko, en hochant des épaules. Mais au moins rends moi service en montant la garde pendant que Maria, Ayumi et moi prenons en main notre ligne…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
manga_jap
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4735
Age : 25
Localisation : En train de trimer comme une dingue
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 5 Mar - 13:51

waouh.

Ca a en a fait pas mal a lire !

Au début, j'avais pas trop pigé qui parlait entre les 3 personnages. Donc j'ai du relire le passage.

Sinon le passage des WC est pas mal, mais un peu bref.

Et j'adore la fin ! C'est tellement vrai ce que dit Rinko (enfin je veux dire que tellement de filles font ça ;( )


J'ai repéré cette phrase :

Ouais, mais toi t’es de la balle, t’as vu, tu manges et tu prends pas un gramme !


Ca veut dire quoi t''es de la balle ??

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-stress.superforum.fr
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 5 Mar - 20:30

Ouais c'est vrai ça fait pas mal à lire XD Mais c'est surtout très long à écrire XD
Pour les dialogues, bah j'ai un peu du mal, car à chaque fois j'hésite à mettre ___répondit untel ___lança untel...C'est pas facile de trouver des termes pour expliquer qui parle...Enfin si vous avis des conseils n'hésitez pas ^^

Rinko, ouais, elle accumule pas mal, mais bon je compte un peu exploiter le personnage plus en profondeur (elle a déjà pas mal de place dans les 2 chapitres déjà postés XD

Pour "t'es de la balle", bah ça veut dire en gros "t'es super"...A Shibuya, les djeunz parlent un langage à moitié incompréhensible par le reste du Japon avec des idéogrammes Chinois, Coréens ou encore Russes (?!), du coup j'essaie de trouver des équivalents...Si vous avez des idées encore n'ésitezzzzz passsssssss *s'envole vers d'autres lieux*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
manga_jap
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4735
Age : 25
Localisation : En train de trimer comme une dingue
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Mar 6 Mar - 15:29

Okkk.

je pense que de mettre juste une fois répondit untel serait pas mal pour le début du texte. et ça n'alourdirait pas.

Après faut trouver un verbe introducteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-stress.superforum.fr
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Dim 25 Mar - 20:09

Huhu, je l'adore mon histoire *paf* Le chapitre 4 bientôt (il est déjà commencé!)

CHAPITRE TROIS
*partie 1*

Le cours de sport avait déjà bien commencé, chaque élève étant réparti dans un groupe d’activité durant une dizaine de minute, avant d’en changer avec le groupe suivant, et ainsi de suite. Rinko et ses comparses, qui elles, se baladaient plus ou moins où elles voulaient s’arrêtèrent devant Ai qui s’attelait à s’échauffer à la corde à sauter. Malheureusement pour la jeune fille, elle se mit à compter ses sauts à haute voix, ce qui excita encore une fois les moqueries de Rinko :
- Alors WAKAMATSU, tu comptes encore les kilos que t’as à perdre ? Rassures-toi, ton derrière déborde à peine de ton short. Lança-t-elle, accompagnée des gloussements de ses camarades qui la suivaient comme son ombre.
Sur le coup gênée, elle n’osa rien dire, mais étonnamment, ce fut Junpei qui prit sa défense.
- Rinko, et si, pour une fois, tu allais cracher ton venin ailleurs ?
- Qui t’as autorisé à respirer le même air que moi, bouffon ? De toute façon, j’ai mieux à faire que de traîner avec des loosers comme vous..
Rinko avait, en effet, des projets autrement plus importants pour cette heure de sport. Elle pria le professeur de bien vouloir lui excuser son départ prématuré du cours d’éducation sportive, lui expliquant qu’elle ne se sentait pas bien et demanda à se faire accompagner.
- J’arrive pas à y croire ! T’as vu comment elle se comporte ? Elle arrive à amadouer tout le monde dans ce lycée ! Cette vipère arrive à tous se les mettre dans la poche ! Soupira Ai, qui observait Rinko faire son cinéma auprès de l’enseignant…
- Ouais…L’argent et le pouvoir transforme les gens en véritables moutons…J’ai entendu dire que sa mère avait réussi à réunir assez de fonds pour construire une nouvelle bibliothèque…Le principal, forcément ravi, compte l’appeler la bibliothèque KANEYAMA…
- Tu rigoles ? On va devoir passer devant son nom chaque fois qu’on ira à la bibliothèque maintenant ??
- Eh ouais, on a pas fini de la supporter, elle et sa famille…Bientôt, je te parie que l’école finira par porter son nom aussi… Continua Junpei.
- Franchement, je me demande encore pourquoi mes parents ont voulu m’inscrire à tout prix dans cette école…Y a vraiment rien qui tourne rond ici… Dit finalement Ai, d’un ton sarcastique.
La discussion des deux adolescents fut interrompue par l’appel du professeur TAKATANI, qui leur annonçait la fin du cours.
- Ah ! Je suis bien contente que la journée soit finie ! J’en pouvais plus. Je vais pouvoir prendre une bonne douche ! Lança Haruna, qui se fit, par la même occasion, entendre dans tout le gymnase.
- Elle est pas croyable cette fille…Finit par dire Junpei.

Ai, s’étant dépêchée de se changer après le cours, avait retrouvé Yuuki et Junpei, qui l’attendaient au portail du lycée.
- Désolée pour le retard ! Commença la jeune fille
- T’en fais pas, on venait juste d’arriver. Répondit Junpei.
- Alors, quoi de neuf ? Reprit Ai, entamant la marche.
- On parlait de NAKAGAWA. Dit Yuuki. Il pointa du doigt un véhicule, puis continua : T’as vu, elle se fait ramener du lycée en limousine alors que nous on doit se coltiner tout le chemin à pied pour rentrer chez nous…
- Y en a qui n’ont vraiment pas honte de gagner en un mois l’équivalent d’une vie de salaire apparemment…
- Arrêtez les gars ! On dit que l’argent ne fait pas le bonheur. Objecta Ai. Les riches, ont toujours peur des autres…Ils ne peuvent jamais être sûrs qu’ on les aime pour leur argent ou pour eux-mêmes. Parmi tous leurs lèche-bottes, je suis sure qu’il n’y en aurait pas un pour les soutenir s’ils n’avaient plus leur fortune…
- En attendant, l’argent ne fait pas le bonheur…Mais il y contribue ! j’en ai marre de me taper tout ce chemin à pieds ! Reprit ironiquement Yuuki.
- C’est clair, je dirais pas non à un petit tour en limousine moi, en tous cas ! Au fait Ai, tu dois passer chercher ton petit frère à l’école non ?
- Ah oui, zut, j’avais oublié ! Puis fouillant dans ses affaires : En plus j’ai perdu les clefs de la maison ! Et maman ne rentre qu’à sept heures…
- Ah bon ? Tu les avais laissé où la dernière fois ?
- Je crois que je les ai oublié dans les vestiaires, j’espère qu’elles sont bien là, sinon je suis mal…Bon je vais voir, je me dépêche !
- Pas de problème, on t’attends là, mais tu fais vite, j’ai mon cours de jûdo à dix-sept heures ! Lança Junpei à Ai, qui courait déjà vers le gymnase.
- Je te jure, elle finira par oublier sa tête un jour…Au fait Junpei, t’en parles beaucoup de la petite nouvelle…Dit Yuuki en tapotant le dos de son camarade en souriant.
- Ouais, je vois où tu veux en venir…Bah tu te goures, c’est pas mon genre, trop peroxydée à mon goût…Et bien trop maquillée aussi, le teint d’écrevisse, très peu pour moi ! Et je te parle pas de son caractère…
- Bah, moi je trouve qu’au moins elle sort de l’ordinaire…ça change de ce qu’on a d’habitude à Iwaki…
- C’est sûr que des filles avec des balais à chiotte multicolores sur la tronche, on en voit pas trop par ici…A Tôkyô, ils sont vraiment ahuris, je te jure !
-T’es vraiment qu’un rabat-joie Junpei !

Et alors que les deux adolescents discutaient à propos de la jeune tokyoïte, Ai, elle, cherchait désespérément ses clefs dans les vestiaires. Une fois trouvées, elle s’apprêtait à rejoindre ses amis, lorsqu’elle remarqua sur le sol une carte. Elle s’approcha et se rendit compte qu’il s’agissait d’une des cartes du lycée. C’était celle de son professeur d’anglais, Kazeo KABIRA. Elle eut à peine le temps de se demander ce que cette carte faisait là, qu’elle vit dépasser du seuil d’une des cabines de douche, juxtaposant les vestiaires, une jambe, visiblement inerte. Elle accourut au vers cette jambe, se rendant compte qu’il s’agissait de celle de Haruna. La jeune fille gisait au sol, inconsciente et complètement nue. Ses cheveux, encore humides et en bataille étaient imprégnés du sang qui entachait le carrelage blanc de la douche. Le premier réflexe d’Ai fut d’éviter qu’elle ne perde trop de sang, en compressant la blessure à l’arrière du crâne de sa camarade. Elle la redressa légèrement, de façon à ce que ce garrot improvisé tienne tout seul grâce au mur de la cabine de douche. Elle posa ensuite la serviette de bain, qui traînait non loin, sur le corps de la jeune fille, afin d’en cacher la nudité. Tout en appelant Junpei avec son portable, elle palpait le poignet inerte de l’infortunée, pour y déceler le pouls.
- Junpei ! Va chercher l’infirmière et rejoints-moi au vestiaire des filles ! Dit-elle, sans donner plus de détails sur la situation.
- Quoi ? Mais qu’est-ce que tu veux que je vienne faire dans les vestiaires des filles ? Demanda-t-il, sans avoir réalisé l’importance du problème.
- C’est pas le moment de poser des questions, grouilles-toi !! Lui hurla-t-elle sèchement avant de raccrocher.

Toute l’école s’était attroupée autour du gymnase pour voir se qui s’y était passé, tandis que Haruna était portée dans l’ambulance à bord d’un brancard. Le périmètre avait été interdit d’accès par un ruban plastique jaune, qui, en réalité attirait plus l’attention des élèves qu’autre chose. Au sein de cette limite symbolique, policiers et pompier s’activaient pour essayer de s’avoir ce qu’il s’était passé, tandis qu’à l’extérieur, étaient interrogés tous ceux qui avaient assisté de près ou de loin à l’affaire. Le professeur d’EPS, et le principal du lycée, Katsushi TORIYAMA, eux-même avaient été convoqué par la police.
- Qu’est-ce qu’il fait, ça fait bien une heure qu’il est là-dedans !
- Petite, laisse ton père bien faire son travail. On ne récolte pas des indices en dix minutes. Répondit MIKI Manabu, de sa voix rauque. Il relut ses notes, puis reprit : Répètes-moi ce qui s’est passé.
- Mais c’est la troisième fois, Manabu ! Répondit Ai en faisant la moue.
- Désolé, petite, mais c’est la procédure !
- Et puis arrête de m’appeler petite, j’ai plus huit ans..! Après un soupir, elle continua : Bon alors, je répète, mais c’est la dernière fois, et tant pis si t’as pas le temps de noter ! J’étais avec Yuuki et Junpei, j’avais oublié mes clefs, je suis retournée aux vestiaires les chercher, et j’ai trouvé NAKAGAWA étendue sur le sol…
La jeune fille, qui commençait à s’impatienter, fut soulagée de voir son père surgir hors du gymnase. Elle en oublia son pseudo-interrogatoire, pour se jeter sur lui.
- Alors papa, vous avez trouvé quoi ? Il y a des indices ??
- A part la carte du professeur que tu as trouvé, non. Les scientifiques sont en train de trimer pour essayer de trouver des cheveux de celui qui a fait ça, mais vu comme ces douches sont fréquentées, c’est peine perdue…Bon, je vais interroger le professeur de sport. Tu ferais mieux de rentrer, je vais demander à MIKI de te ramener.
- Euuh, non, je préfère rentrer à pieds…

Le soir tombé, Yuuya, s’occupait au bar avec ses amis, tandis que Rinko se tenait debout au quartier VIP, plus en hauteur de la salle principale. Depuis le balcon, elle pouvait observer toute la scène, et n’eut pas à attendre bien longtemps pour que son camarade se rende compte de sa présence, et qu’il la rejoigne.
- Joli minou. Dit Yuuya, pour entamer la conversation.
- Est-ce que l’on prendrait cette réflexion graveleuse comme étant humoristique dans les cercles que tu fréquentes ? Répondit sèchement Rinko, assise sur le sofa en velours pourpre de la salle. Elle caressait l’échine d’un chat, dont le blanc immaculé du pelage, ne laissait aucun doute sur la noblesse de la race.
Tu sais ce qui est intéressant chez les chats ? C’est qu’il ne suffit pas de les nourrir pour qu’ils t’aiment, comme les chiens, qui se font amadouer à coup de friandises. La confiance d’un chat est longue et pénible à acquérir. Mais une fois que l’on a cette confiance, elle est indéfectible. C’est un trait de caractère que, visiblement, beaucoup d’hommes n’ont pas !
- Merci pour cet exposé sur nos amis les félins, mais si j’en avait eu besoin, j’aurais passé ma soirée sur National Geographic Channel, plutôt que d’être en compagnie de la plus jolie des filles de cette boîte, qui est tout simplement divine dans cette robe. Il s’assit aux côtés de Rinko, qui n’eût pour lui qu’un regard dédaigneux. Voyant cette réaction pour le moins glaciale, il reprit : Qu’est-ce qui t’arrives aujourd’hui ? T’as tes règles ou quoi ?
- Il m’arrive que je suis outrée de voir l’inconséquence avec laquelle tu me traites en te pointant en retard, et qui plus est sans notre protégée…Pour qui me prends-tu ? Pour une de tes petites pétasses ?
- Calme-toi ma chère. Je suis désolé du retard. Haruna n’est pas venue à notre rendez-vous ce soir. Je l’ai appelé mais en vain, à chaque fois je tombais sur son répondeur…Je t’ais déjà dit que tu étais très en beauté ce soir ? Une robe de soirée haute couture, tu t’es mis sur ton trente-et-un, Rinko…
- Gardes tes flatteries pour d’autres. Pendant que tu parlais avec ta bande de potes, je me suis ennuyée ce soir, et tu sais à quel point je déteste ça. De plus, je n’étais pas venue les mains vides.
- Je t’écoute.
- Tu te rappelles de Tsuyoshi KOMINATO ? Je l’ai vu alors que je m’étais éclipsée du cours de sport. Eh bien, il a réussit à me récupérer le dossier scolaire de NAKAGAWA, comme je le lui avais demandé.
- Eh bien, eh bien…Tu as dû lui en donner de l’argent pour qu’il s’exécute !
- Ce genre de méthodes sont plutôt les tiennes, Yuuya. Nous les femmes, agissons avec plus de classe. Saches que c’est de bon cœur qu’il a officié pour moi. Je n’ai eu qu’à battre des paupières pour cela. Cet abruti me voue un véritable culte depuis l’école primaire. Par conséquent, ce fut un plaisir pour lui que de rendre ce service à son adorée…Elle tendit la chemise cartonnée à Yuuya, puis reprit en souriant. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le lire. Vas-y, je t’en laisse l’honneur…
- Bien joué Rinko. Je ne peux qu’abdiquer face à tes qualités de persuasion. Il prit le dossier, puis marmonna : Voyons voir ce que son dossier nous cache…Blablabla… NAKAGAWA Haruna, fille de Tomoko et de Shigemitsu, ce dernier : grand joaillier de Tôkyô…Blablabla…Oh ! Cette année…le revenu familial…
- S’élève ? Interrompit Rinko.
- …S’élève à plus de cent trente-deux milliards de yens** ! Il leva les yeux au ciel, puis dit à Rinko : Dis donc, elle est nettement plus riche que toi !
- Continue. Répondit-elle, feignant de n’avoir pas entendu cette remarque.
- Notes médiocres dans à peu près toutes les matières…
- Cette dinde est décidément aussi futée que sa trousse de maquillage. Elle se leva de son sofa, repoussant son chat et se dirigea vers le balcon, puit reprit d’un ton boudeur.
Yuuya, dis-moi pourquoi tu n ‘en n’as toujours pas fini avec elle…Cela t’amuses donc à ce point de me décevoir ?Pourtant la seule chose à faire est de la séduire…A moins que tu n’ais même plus la carrure pour une chose aussi simple…?
Le jeune homme se leva à son tour, se tenant près de sa comparse.
- Dis moi, tu ne prendrais pas cette affaire trop à cœur ?
Plutôt que de répondre à cette question, Rinko préféra dévier le cours de la discussion. Elle marqua un arrêt avant de reprendre :
- Regarde-les en train de danser. Dit-elle en fixant les jeunes gens, qui s’amusaient en contrebas.
- La plupart de ses sales cons sont de KÔNAN on dirait…Répondit Yuuya.
- Ils se consacrent tellement à leurs études qu’ici, ils semblent si immatures, si insouciants…On croirait qu’ils ne vivent pas dans notre monde…
- C’est nous qui ne vivons pas dans le leur, Rinko. Il posa sa main sur celle de la jeune fille en lui souriant, avant de reprendre : Et si on rangeait de côté notre petit projet juste pour cette nuit, et que nous nous amusions un peu…Fais donc ton choix parmi la foule.
- Tu as sans doute raison…C’est le week-end. Nous en reviendront à Haruna dès lundi…Elle jeta un bref regard à la foule, avant de répondre : Kenta TOMINAGA fait partie des conviés visiblement…C’est lui que je choisis…Et toi Yuuya ?
- Celle-ci.
- Trop facile ! Même pour toi…S’esclaffa-t-elle. Je suis sure qu’elle ne demande que ça !
- Qu’est-ce que tu veux dire ?Tu crois sans doute que ton TOMINAGA est mieux ? Pourquoi tu couches avec des types comme lui quand tu peux coucher avec moi ?
- C’est parce que je n’aime que les vrais défis. Elle baissa les yeux, puis continua : Sans parler de ta légère déficience au niveau de…
- Quoi ? Fit-il, en fronçant les sourcils.
- Tu sais, le plus sexy de tous les organes, celui que j’aime bien gros…Le cerveau ! Fit-elle en souriant.
- Tu sais que je t’aime quand tu me tiens tête ?
- Alors tu vas encore m’aimer longtemps Yuuya…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Dim 25 Mar - 20:09

Je pouvais pas poster le chapitre en entier -_- Voici la suite!
C'est long, mais bonne lecture aux courageux *paf*

CHAPITRE TROIS
*partie 2*


De son côté, Ai attendait impatiemment le retour de son père. A table, sa mère commençait à s’inquiéter pour elle.
- Tout va bien Ai ? Tu n’as pas dit un mot depuis que tu es rentrée.
- Tu te rappelles la veille de la rentrée quand on avait gagné le séjour à SHINAGAWA***, et qu’avec Eiji, on s’était retrouvé coincés ? J’ai retrouvé la fille qui était avec moi ce jour là dans les vestiaires complètement nue et inconsciente.
- Oh mon Dieu ! La pauvre petite, tu sais si elle va bien ?
- Justement, je n’en sait rien. Elle avait une grosse blessure sur la tête. L’ambulance est partie en me disant que je ne pouvais pas l’accompagner, vu que je n’étais pas de la famille. J’ai peur que le pire lui soit arrivé…
- Mais c’est affreux ! Un violeur dans ton lycée ! Il faut absolument que j’appelle ton principal ! Je ne veux pas qu’une telle chose arrive à ma petite fille !
- Ah mon avis ça répondra pas. Si toutes les mères ont eu la même idée que toi, le standard sera sûrement surchargé…
- Tu ne dois plus retourner dans cette école tant que cette affaire ne sera pas résolu ! Tu imagines si le coupable s’attaque à d’autres filles ??
Alors que la mère d’Ai commençait à paniquer, la porte d’entrée s’ouvrait. Ai se jeta littéralement sur son père pour avoir des nouvelles, mais malheureusement, son petit frère était plus rapide.
- Papa ! Papa ! Y a Ai qui est pas venue me chercher ! J’ai dû rentrer tout seul à la maison !
- C’est bien Eiji, t’es un grand. J’espère que tu as fait bien attention de regarder à droite et à gauche quand tu traversais la route. Répondit Masayuki WAKAMATSU, agenouillé près de son fils, en lui tapotant affectivement la tête.
- Oh oui papa ! Comme tu m’as appris ! Elle a été méchante Ai, il faut la punir !
- Ne t’inquiètes pas pour ça fiston ! Fit-il en souriant.
- Non, mais t’es une vraie tombe ouverte, tu peux rien garder pour toi ! Lança Ai à son petit frère. Elle se tourna vers son père, en lui demandant d’un air inquiet : Alors, comment elle va ? Tu sais ce qui lui est arrivé ?
- Elle va bien, si on peut dire…Elle a quelques bleus, et la lésion à la tête n’était pas très profonde. Elle s’est réveillé il y a à peu près deux heures. Ceci dit, elle ne veut parler à personne, et a refusé de se faire examiner. KAWAMACHI et SUGIMOTO ont essayé de l’interroger, mais elle est devenue folle et on a dû lui administrer des calmants. Les analyses sont en cours, on saura ce qui lui est arrivé. Mais étant donné sa réaction, elle a dû subir un grand choc émotionnel. Physiquement elle s’en remettra. Reste à savoir si elle pourra se sortir de la charge que son esprit à subi…
- Eh oh ! Tu oublies les règles ? On ne parle pas travail à la maison ! Tu rentres et tu n’embrasses même pas ta pauvre femme ? Interrompit Kiriko WAKAMATSU. Ah! Je me demande bien quel genre de mari tu fais! Soupira-t-elle enfin.
Pardonnes-moi ma chérie. Dit-il pour s’excuser, tout en donnant un baiser à son épouse.
- Toi va te brosser les dents et file au lit sale rapporteur ! Lança alors Ai à son petit frère.
- J’ai pas peur de toi ! Répondit le jeune garçon en tirant la langue à sa sœur.
- Cessez de vous chamailler vous deux ! Stoppa net Kiriko.
- Votre mère à raison ! Ai, toi aussi tu devrais aller te reposer, ta eu une journée éprouvante. Peut-être que demain tu devrais rendre visite à ta camarade, j’ai son numéro de chambre…

Malgré le fait que son père ait raison au sujet de sa journée, Ai ne trouvait cependant pas le sommeil. Pourtant, ce ne fut pas faute d’essayer. Elle avait passé la quasi-totalité de la nuit à se tourner et à se retourner dans son lit, sans pouvoir s’endormir. En dépit du travail de son père, c’était la première qu’elle sentait qu’une affaire la touchait aussi directement. Elle se leva de son lit et fouilla ses tiroirs, et trouva assez rapidement ce qu’elle cherchait ; le ticket d’entrée oblitéré du delphinarium où elle avait rentré Haruna pour la première fois. En le revoyant, c’est comme si tout ce qui s’était passé durant le mois défilait devant ses yeux. De la journée où elle fut bloquée dans un hôtel avec Haruna, jusqu’au moment où elle la retrouva évanouie sur le sol du lycée. Elle n’eut qu’un soupir en refermant le tiroir dans lequel elle reposa le billet en tête de pile, puis retourna se coucher.

Le Grand Méchant Loup a écrit:

** environs huit cent cinquante millions d’euros
*** voir Miss Love Detective episode 1 – Cadavre au Delphinarium



N'hésitez pas à donner vos avis, ça me fera plaisir ^^
@ Roro : ton avis sur Rinko KANEYAMA PLEAAAAAAASSEEEE
@ Narumi : l'avis de ta mère sur le pack episode 1 + 2 PLEAAAAAAASSEEEE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
manga_jap
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4735
Age : 25
Localisation : En train de trimer comme une dingue
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 26 Mar - 8:58

Je la lis XD mais pas ce matin j'ai la tête dans le lardon

j'ai mis dans mes favoris la page ^^

Jte critiquerai ça !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-stress.superforum.fr
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 26 Mar - 15:58

Merci manga_jap ^^ T'es adorable ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
manga_jap
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4735
Age : 25
Localisation : En train de trimer comme une dingue
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 26 Mar - 20:48

Ahh voilà je l'ai lu !!

je me l'étais imprimé pour l'occasion, et je l'ai lu pendant mon cours de math et de ses ^^

(pas biiien xD)

j'ai adoré !! J'ai trop stressé quand on voit haruna et le sang qui git !

Aaaa ! Franchement c'est magnifique ! En plus t'as bien mit des verbes introducteurs donc on en a aucun doute sur les personnes qui parlent et pourtant ça n'alourdit aucunement le récit !

Bravissimo ! (ça me fait quand même 6 pages sur Word ! et bè)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-stress.superforum.fr
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 26 Mar - 21:17

*saute sur m_j* KYAAAAAAAAAAAA MERCIIIIIIIIIIIIIIIII!!!
T'as pensé quoi du passage dans la boite de nuit avec Rinko?

A ce propos je voudrais que ceux qui peuvent relisent ce passage avec cette musique qui m'as beaucoup inspiré pendant les dialogues!
http://www.sendspace.com/file/dcj3fx
please!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
manga_jap
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4735
Age : 25
Localisation : En train de trimer comme une dingue
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Mer 28 Mar - 14:46

J'ai bien aimé ce passage on s'y croirait.
pourtant je suis jamais allée en boîte ^^

je vais refaire la lecture avec la zic !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-stress.superforum.fr
Le Grand Méchant Loup
Cat's Friend
Cat's Friend
avatar

Nombre de messages : 719
Localisation : Vous n'auriez pas vu une gamine avec un capuchon rouge par hasard??
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Mar 17 Avr - 14:45

CHAPITRE QUATRE

Le lendemain. Haruna avait passé toute la matinée avachie sur le lit de la clinique privée la plus réputée d’Iwaki, où elle avait été transférée la veille au soir. Elle était recroquevillée dans les draps blancs de l’établissement, et n’avait pas dit mot depuis l’incident de la veille et comptait bien se cloîtrer dans son mutisme, malgré les tentatives des différentes infirmières qui passaient régulièrement la voir. Cependant, elle fut contrainte de se laisser examiner par son docteur, qui tentait de découvrir ce qui lui était exactement arrivé, puisqu’elle se refusait à lui en parler.
- Tu risques de ressentir un léger picotement et une sensation de froid…Lui dit-il, d’un ton rassurant, presque paternel, tandis qu’il examinait l’intimité de la jeune fille.
Celle-ci eut alors un bref gymnique, fait à la fois de douleur et de dégoût, accompagné d’un petit cri aigu, signe de gêne de sa part, alors que le médecin consciencieux s’exécutait. Après l’incident de la veille, se faire approcher d’aussi près par quelqu’un relevait de la torture, et elle ne put retenir la larme qui forçait la frontière de ses paupières.
- Voilà, c’est fini. Lui dit-il, tandis qu’il enlevait précautionneusement ses gants en latex.
Une fois que le médecin en eut finit avec sa besogne, il s’assit auprès de la jeune fille, qui s’était empressée de remettre sa couverture jusqu’au menton. Alors qu’il se posait à ses côtés, Haruna, ne regarda même pas, préférant se tourner vers la fenêtre, qui laissait traverser la lumière diaphane de cette fin de matinée.
Le docteur jeta un bref regard sur le plateau-repas de l’adolescente, puis, tenta tant bien que mal d’engager la conversation.
Tu n’as pas touché à ton repas. Je sais que les plats de l’hôpital ne sont pas des quatre étoiles, mais tu pourrais essayer d’y goûter au moins…Voyant que la jeune fille n’eut même pas un semblant de réaction, il continua : Ecoute, Haruna, je sais que ce que tu as vécu à été très éprouvant, mais tu ne dois pas rester dans cet état…Je peux te mettre en contact avec quelqu’un qui pourras t’aider à traverser cette épreuve…Tu sais, le conseil que je peux te donner est de…
La jeune fille se retourna enfin, les yeux cernés et gonflés par les larmes. Pourtant sa voix était claire. Elle interrompis alors le médecin, en lui répondant sèchement :
- Ne faites pas semblant de comprendre ce que je ressent, j’ai pas besoin de vos conseils, j’ai pas besoin de votre psy, ou de votre bouffe. Ce dont j’ai besoin, c’est que vous me laissiez seule.
Le docteur tenta de répondre à la jeune fille, mais voyant son regard déterminé, il se ravisa. Il baissa la tête, et dit simplement :
- Bien. Je ne serais pas loin. N’hésites pas à m’appeler, appuies simplement sur le bouton rouge de la télécommande à ta gauche, et j’arriverais immédiatement.
Haruna se replaça dans la position où elle avait passé toute la matinée, face à la fenêtre, tandis que son docteur refermait la porte, en prenant soin de faire le moins de bruit possible.

Dans le couloir, attendait patiemment l’inspecteur WAKAMATSU, accompagné de sa fille. Celui-ci s’approcha du médecin, en tenant ostensiblement sa plaque de police :
- Docteur KAWAGUCHI ? Je suis l’inspecteur WAKAMATSU, et voici ma fille, Ai. Nous venons pour NAKAGAWA Haruna, qui a été transférée du centre hospitalier d’Iwaki Ouest hier soir.
- Je sort juste de sa chambre.
- Ma fille est une de ses camarades de classe. Est-ce qu’elle peut lui rendre visite ? Reprit Masayuki.
- Bien sûr ! La pauvre petite n’a pas encore reçu de visite depuis qu’elle est arrivée. Puis se tournant vers Ai : Fais attention elle est encore très marquée. Ne restes que dix minutes, pas plus. Elle a besoin de se reposer. Elle est dans cette chambre. Lui fit-il enfin, en lui indiquant la porte de l’index.
- Je peux vous parler en privé s’il vous plait ? Continua l’inspecteur, tandis que sa fille se dirigeait vers la chambre que lui avait indiqué le médecin.
- Bien entendu. Allons dans mon bureau. Lui répondit-il en invitant l’inspecteur d’une main sur l’épaule vers une salle au fond du couloir.

Pendant ce temps, Ai, passant le seuil de la chambre de Haruna, fut assez surprise de voir l’état dans lequel celle-ci se trouvait : vautrée sur son lit d’hôpital, recouverte presque entièrement par les draps, les cheveux en bataille et les yeux cernées. Sans se retourner, la jeune fille lança à celle qu’elle pensait être le docteur KAWAGUCHI :
- Je ne vous ai pas fait appelé, il me semble…Je croyais avoir été claire en vous disant que je voulais être SEULE !
- C’est moi Haruna. Se contenta de répondre Ai. Je t’ais amené une boite de chocolats. Tu te souviens, à SHINAGAWA, tu m’avais dit que tu adorais les chocolats…
- Qu’est-ce que tu veux ? Lui dit-elle, toujours sans se tourner.
- Eh bien je me suis dit que je pouvais t’envoyer une bombe dans un joli emballage, mais je me suis dit que ça faisait trop cartoon, alors, me voilà…Dit-elle, tentant de plaisanter. Cependant, voyant que cette tentative ne parvint pas à décrocher un sourire du visage de sa camarade, elle reprit : Je voulais savoir comment tu allais.
- Je ne veux pas de ta pitié. A moins que tu sois là pour voir la déchéance de la petite gosse de riche..?
- Arrête, Haruna. Tu sais que c’est faux…Ai marqua une pause, puis reprit avec hésitation :Tu as des souvenirs de ce qui s’est passé ? Quand je t’ais trouvée tu étais déjà inconsciente…
- Tu aurais mieux fait de me laisser là où j’étais. Vas-t’en, s’il te plait. Je voudrais rester seule.
- Haruna…Tu sais tu pourrais aider d’autres victimes potentielles en nous aidant à trouver qui t’as fait ça.
- Vas-t’en je t’ais dit ! Reprit-elle, en haussant le ton.
- D’accord. Désolé de t’avoir dérangée. Ceci dit, avant de repasser une seconde fois le seuil de la chambre, elle se corrigea : En fait non, je ne suis pas désolée. Tu n’es qu’une sale petite gosse de riche pourrie gâtée, tu ne penses qu’à toi, et sans doute que ce qui t’es arrivé t’as remis en place, t’apprenant que tout l’argent de tes parents ne te protégeais pas du monde réel dans lequel tu sembles oublier que l’on vit. Et quand bien même, tu ne sembles pas avoir retenu la leçon. Sans doute que tu restes encore trop égoïste pour pouvoir parler de ce qui t’es arrivé, alors que tu pourrais aider d’autres filles……
A ces mots, Haruna se retourna enfin vers Ai, puis lui lança, des trémolos dans la voix :
- Comment tu oses dire ça ? Je n’ai pas demandé à avoir de la thune, moi ! Je suis la victime, alors comment tu peux me parler comme si c’était moi la coupable ?! Tu ne sais rien de moi ni de ce que j’ai vécu !
- Regardes-toi, tu passes ton temps à pleurer sur ton sort, alors que tu pourrais utiliser ce temps pour nous aider à savoir qui t’as fait ça pour éviter à d’autres filles de subir la même chose !
- Je ne t’ai pas demandé de venir ! Je t’ai demandé de te casser WAKAMATSU, alors dégage !! Lui hurla-t-elle.
- Tu sais quoi ? j’étais venue t’aider, mais j’en ai marre de tes caprices ! Débrouilles-toi toute seule ! Passes ta journée à attendre que tes parents viennent te rendre visite !
- Barres-toi, poufiasse !!! Cria-t-elle dans la pièce. Hors d’elle, elle prit la boite de chocolats et la lança contre le mur, tandis qu’Ai sortait de la pièce, puis éclata en sanglots contre l’oreiller.

Au même moment, dans le bureau du docteur KAWAGUCHI, Le père d’Ai tentait de glaner quelques informations qui pourrait lui permettre de trouver le coupable.
- Vous avez pu lui faire les examens ? Commença-t-il.
- Il n’y a pas eu grand chose à examiner.
- C’est à dire ?
- La jeune fille n’a pas été violée. Elle ne souffre de plaies superficielles à la tête, et de quelques ecchymoses.
En entendant les explications du docteur, l’inspecteur WAKAMATSU, prit appui sur le bureau derrière lui, en poussant un léger soupir.
Cette nouvelle à l’air de vous décevoir, inspecteur. Reprit le docteur.
- Non bien sûr. Je me dis juste que cette adolescente est dans la même classe que ma fille, ça aurait pu tout aussi bien lui arriver à elle…
- Vous savez, je n’ai pas d’enfants, mais croyez-moi, avec le métier que je fais, je peux comprendre ce que vous ressentez. C’est dommage que cette petite n’ait pas des parents comme vous…Ils ne sont même pas venus lui rendre visite depuis qu’elle a été admise ici…Etant en voyage d’affaire à l’étranger, ils ont déchargé cette tâche à sa nourrice…
- je me demande quelle incidence tout ceci aura sur elle…
Alors que les deux hommes discutaient, une des infirmières frappa à la porte, puis entra en s’excusant :
- Pardonnez moi docteur, mais vous êtes demandé en pédiatrique.
- Encore une complication avec le petit NIIMURA ? Bien. Merci Yukiko, j’arrive dans un instant. Puis, se tournant vers l’inspecteur : Désolé d’écourter notre petite discussion, mais j’ai des patients qui ont besoin de moi. Continua-t-il, tout en serrant la main de son interlocuteur.
- C’est moi. Je vous ai prit déjà assez de votre précieux temps. Merci infiniment de votre collaboration.
En sortant du bureau du docteur KAWAGUCHI, l’inspecteur chercha du regard sa fille, qui l’attendait patiemment près de la machine à café, il se courba poliment vers le docteur, qui fit de même, en signe de salutation.
Alors Ai, comment ça c’est passé avec Haruna ? Reprit-il tout en se dirigeant avec sa fille vers la porte de sortie.
- Ca va pas être facile, elle refuse de parler…Je ne sais pas si elle ne s’en souvient pas, ou si elle ne veut pas s’en souvenir…
En voyant l’inspecteur et sa fille s’en aller, le docteur prit cependant quelques précautions en rappelant son infirmière :
- Yukiko, faites en sorte que ces deux-là ne viennent plus nous déranger. Dit-il d’un ton austère. Je ne veux pas que la police se mêle de trop près de nos affaires.
- Bien docteur. Fit-elle en hochant la tête.

Bien plus tard, alors que le Soleil déclinant offrait ses derniers rais de lumière à la ville d’Iwaki, Haruna recevait encore une fois de la visite, mais pas de ceux qu’elle attendait.
- Mademoiselle NAKAGAWA, vos parents viennent de téléphoner. Ils ne pourront pas venir vous chercher. Leurs affaires à Tôkyô les retiennent jusqu’à demain soir. Ceci dit, ils ont fait envoyé votre chauffeur afin qu’il vienne vous chercher.
- Je serais prête dans cinq minutes. Dites-lui d’attendre. Elle marqua un temps d’arrêt durant lequel elle mis de grosses lunettes de soleil pour masquer ses pleurs, puis reprit d’un ton irrité : Est-ce que vous pouvez me laisser seule ? J’aimerais me changer !
- Veuillez m’excuser mademoiselle. Dit alors l’infirmière en fermant silencieusement la porte.
Haruna, qui était d’habitude d’un naturel coquet, ne se sentait pas en l’état de passer du temps à choisir ses vêtements, au contraire. En ouvrant l’armoire de l’hôpital où certains de ses habits avaient été déposé, elle eu un déclic.
- Regarde toutes ses fringues : habillée comme ça c’est pas étonnant que tu te fasse agresser ! Se dit-elle.
Elle s’empara du couteau qu’on lui avait laissé avec le plateau repas – qu’elle n’avait pas touché –, troua avec rage tout celle pouvait. Le bruit des fibres qui se déchirait était presque étouffé par les cris que la jeune fille poussait.
Fringues de pute ! Fringues de pute ! Fringues de pute !! Répétait-elle sans cesse. Elle en aurait presque eu des sanglots, mais après avoir pleurer toute la journée les larmes ne voulaient plus sortir. Ses mouvements désarticulés pour éventrer ses vêtements pouvaient presque la faire passer pour une marionnette devenue folle furieuse. Elle en venait même à déchirer les bouts de tissus à mains nues. Une fois sa frénésie estompée et ses vêtements en lambeaux dans toute la pièce. Elle décida de s’en aller, essoufflée, en laissant la chambre telle quelle. Ne prenant pas garde à où elle posait les pieds, elle buta contre la petite boîte que lui avait offerte Ai. En marchant dessus, elle fut étonnée par son contenu. En effet, dans la petite boîte en carton ornée d’un ruban, il n’y avait pas la moindre once de cacao. Elle ne contenait qu’un bout de papier. En y regardant de plus près, Haruna reconnue tout d suite sa provenance. C’était le ticket d’entrée à l’aquarium de SHINAGAWA, incluant la nuit à l’hôtel qu’Ai avait gagné il y a de cela un mois. Au dos du petit sésame, il y avait une petite note :
« Je serai là si tu as besoin de moi. Ai. » Avec le numéro de téléphone et l’adresse de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manga_jap
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4735
Age : 25
Localisation : En train de trimer comme une dingue
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Ven 20 Avr - 9:20

AAAAAAAAh

c'est trop trop trop trop trop trop trop trop trop biennnnnnnnnnnnnnn !


franchement chapôôôôô ! J'adore je suis fan je sais pas comment le dire !

Ca prend un tournant remarquable !

AAAAAAa il me faut la suite !
En plus tu sais trop bien quand couper !!! C'est trop fort !
bravo !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-stress.superforum.fr
Winry
Cat's Attitude
Cat's Attitude
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Ven 20 Avr - 16:59

Alors j'ai commencer a le lire, et personnelment jaime pas trop, pas de fantastique,de sorcière ou de truc magique, pas d'histoire d'amour hyper compliquer.....

Y a pas grand chose de ce que j'aime a par le suspence ^^

Sinon quand même bravo rijio d'avoir écrit tout sa, il en faut de l'imagination ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://so-beachskyblog.com
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Dim 22 Avr - 22:58

Merci à toutes les 2 d'avoir fait l'effort de lire ^^

@ Winry : Mais si y a de l'amour...Enfin y a Rinko quoi *paf*
La suite arrive, j'ai encore plein d'idées, va y avoir des rebondissements!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
manga_jap
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4735
Age : 25
Localisation : En train de trimer comme une dingue
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 23 Avr - 9:08

Rinko xDDD


Vivement la suite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-stress.superforum.fr
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 23 Avr - 9:28

En raison de quelque empêchements (xD)
J'ai eu du mal à continuer le chapitre 4 >_> Par contre j'ai écrit la fin de la 1ere saison *paf*
Sinon, j'aimerais avoir vos avis sur Rinko, vous en pensez quoi par exemple..?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
Winry
Cat's Attitude
Cat's Attitude
avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 25
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 23 Avr - 16:23

Rijio a écrit:
Merci à toutes les 2 d'avoir fait l'effort de lire ^^


De rien ^^ Pis j'avait un ti peut de temps et je me suit souvenue que je te l'avait promit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://so-beachskyblog.com
manga_jap
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4735
Age : 25
Localisation : En train de trimer comme une dingue
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 23 Avr - 16:50

Rinko, pour moi c'est une manipulatrice, une séductrice, et une terrifiante jeune fille, mais je pense aussi qu'elle est victime de la société, elle ne s'est plus contenté de suivre le troupeau, elle a décidé de le commander !

Vouilà ^^""

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-stress.superforum.fr
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Lun 23 Avr - 19:36

HAAAAAAAA~AAAAAANNN, manga_jap je t'adore, je t'adore!
Tout ce que tu as dit est comme je la vois. C'est un perso que j'aime beaucoup, car comme tu l'as dit, c'est plus le mouton, mais le bélier de tête.
Pour l'instant ce personnage est le méchant de l'histoire, mais j'ai dans l'idée de faire un spin-off de l'histoire qui raconterait comment elle est devenue ce qu'elle est devenue.

J'ai pas mal de pistes pour son passé, préparez-vous *paf*

En tout cas merci encore ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
manga_jap
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4735
Age : 25
Localisation : En train de trimer comme une dingue
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Mer 25 Avr - 13:20

hum un spin-off sur rinko, de quoi la trouver sympathique xD!

Ca me rappelle un peu Paradise Kiss qui est un spin off de Gokinjo.

Contente que mon analyse corresponde a la tienne en tout cas ^^

De toute façon, Rinko n'a pas pu naître comme ça donc de nombreux evenements ont du chambouler sa vie pour qu'aujourd'hui elle est ce qu'elle est.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-stress.superforum.fr
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Mer 25 Avr - 20:13

manga_jap a écrit:
hum un spin-off sur rinko, de quoi la trouver sympathique xD!

Ca me rappelle un peu Paradise Kiss qui est un spin off de Gokinjo.

Contente que mon analyse corresponde a la tienne en tout cas ^^

De toute façon, Rinko n'a pas pu naître comme ça donc de nombreux evenements ont du chambouler sa vie pour qu'aujourd'hui elle est ce qu'elle est.

Paradise quoi?! *paf*
Rinko, sympathique, quand même pas, ça reste une méchante grace comme dirait Roro XD

Mais c'est vrai que comme tu l'as dit, elle est pas devenue comme ça d'un coup, y a plein d'évenements~!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
manga_jap
♥La légende de Something Secret♥
♥La légende de Something Secret♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4735
Age : 25
Localisation : En train de trimer comme une dingue
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Jeu 26 Avr - 17:15

Je disais que peut être après le spin off on la trouverait sympathique xD

Mais jusque là on peut pas dire que ce soit un jolie petite gentille fille !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-stress.superforum.fr
Rijio
CAT's POUPOULE Administrator
CAT's POUPOULE Administrator
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33864
Age : 28
Localisation : sur le forum à faire des chatouilles aux membres
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   Jeu 26 Avr - 18:44

manga_jap a écrit:
Mais jusque là on peut pas dire que ce soit un jolie petite gentille fille !
YAAAAAAA~AAN! Allez je lâche une citation de Yuuya en exclu :
"On dit des gens qu'ils portent leur âme sur le visage, en ce qui te concerne ma chère, tu dois être l'exception qui confirme la règle!"
XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rijio.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miss Love Detective (écrits)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miss Love Detective (écrits)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Miss Love à la patinoire...
» Chapeau de raphia pour Miss Love...
» Miss Boston(Albin Michel)
» Miss Agent du CBI ^
» Premier love....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Something Secret :: Le minna! project :: Le reste du minna! project :: Les projets :: Units & Sub-Units Database-
Sauter vers: